Interview

La libération par le chant – Jann Halexander – Interview

Le chanteur-pianiste franco-gabonais (‘C’était à Port-Gentil’) s’exprime sur la puissance libératrice du chant au micro de Mouvelife.

 Mouvelife est un blog dynamique en pleine expansion et c’est grâce à vous, merci.

Vous pouvez faire un geste en nous soutenant financièrement sur Tipee : https://fr.tipeee.com/mouvelife

Article

Le féminin sacré – La force du chant : Catherine Braslavsky chante AVE EVA

On dit que quand les inuits font face à quelque chose qui les dépasse, suscite en eux une émotion extrême, ils chantent. Le chant est peut-être le révélateur de ce qu’il y a en nous de plus profond, individuellement et collectivement. Le spectacle AVE EVA le rappelle avec brio : la chanteuse Catherine Braslavsjy, accompagnée par Joseph Rowe nous conduit de l’Antiquité à maintenant. Il est question d’Adam et Eve, des troubadours, et surtout de la Femme, fil conducteur. 

Ave Eva se tient jusqu’au 2 février 2020 au Théâtre de l’Île Saint-Louis, Paris

Article

Tita Nzebi ou le chant-transmission

Nous inaugurons le mois de février avec la thématique de l’amour.

Et pourtant, nous mettons en avant la chanson ‘Bayéndi’ de Tita Nzebi, qui s’adresse ici à la mort. Certain-e-s seraient étonné-e-s. Mais pas nous.

Bayéndi

Peut-on penser la mort sans la vie, sans l’amour ? 

La chanson ‘Bayéndi’ (qui veut dire ‘les partants’ en langue nzebi) est belle et claire : la chanteuse gabonaise s’adresse à la Mort et lui reproche de faire partir ceux et celles qui n’ont pas eu le temps de construire un chemin de vie ici. Mais ce n’est pas tout à fait un chant de colère. Pas non plus apaisé. C’est un constat. Dur, mais tempéré par sa voix, les chœurs, les mélopées. La chanteuse s’inscrit, à l’instar de Catherine Braslavsky et de son spectacle ‘Ave Eva’ dans un cycle imperturbable depuis des milliards d’années : la vie, la mort, la vie, la mort, celle qui vient de la nature, celle qui vient de la prédation humaine…ce n’est pas toujours ‘juste’ selon nos critères, selon nos époques. Mais c’est là, il faut faire avec. Prendre acte : et avancer. Il y a plusieurs siècles, sans doute un troubadour sumérien s’adressait à la mort lui-aussi. Dans plusieurs siècles, une chinoise ou une argentine fera la même chose. Et c’est ainsi que le chant devient transmission, devient force qui s’inscrit dans ce cycle de vie, de mort, que ce chant est fondamental, qu’il ne saurait être réduit à des concours de voix pour divertir et faire oublier les gens.

‘Bayéndi’ sur l’album ‘From Kolkata’, label Bibaka, 2019

En concert au 360 Paris Music Factory le 28 mars.

Article

Qu’est-ce qu’une bonne résolution ? par Lwanga Ambella, Psycho-Somatothérapeute

Qu’est-ce qu’une bonne résolution ? par Lwanga Ambella, Psycho-Stomathérapeute 

Une résolution est une décision fermement arrêtée. C’est un acte par lequel on décide volontairement d’accomplir quelque chose. Une bonne résolution est une résolution bonne pour moi-même. Elle correspond à ma personnalité et à mes besoins du moment en prenant en compte les circonstances extérieures., la réalité du terrain.

Je dois donc commencer par savoir qui je suis, être honnête avec moi-même et oser me regarder dans le miroir tel(le) que je suis avec mes qualités et les points qui méritent d’être améliorés. Quelles sont mes valeurs intrinsèques? Qu’est-ce qui me définit en tant que personne ? Et quelles sont mes ressources ? Il s’agit d’un véritable regard sur soi, d’une introspection nécessaire pour mon développement personnel.

Puis, je dois identifier mes besoins. Ils peuvent être d’ordre physique, psychologique, affectif ou matériel. Qu’estce qui me rassure ? Est-ce que ma sécurité est assurée et est-ce que je bénéficie d’un cadre rassurant ? Qui peut répondre à mes besoins ?

Ensuite, je définis mes objectifs. Quel but je souhaite atteindre ? Quelles orientations je décide de mettre à ma vie ? Ces objectifs peuvent être à court, moyen ou long terme. Il est important de se fixer des objectifs clairs, précis, réalisables et de s’y tenir. On pourra tout de même apporter certaines modifications pour s’adapter à un changement de contexte.

Je décide alors des actions à engager. En m’engageant, j’agis directement sur mes valeurs.

Finalement, je mets en place des outils afin d’évaluer la réalisation de mes actions.

En fin de compte, une bonne résolution c’est d’abord un choix, une véritable entreprise du Soi que l’on décide de mettre en œuvre. C’est un bilan de sa vie, une introspection afin d’orienter son gouvernail en vue d’un accomplissement. C’est prendre soin de soi, intégrer que l’on est responsable, en pleine conscience. C’est un acte de foi qui donne un sens à sa vie. C’est se donner sa parole à soi-même et donc finalement s’aimer.

Par la méditation ou la prière, je peux atteindre le silence intérieur qui me permet de faire le vide et laisser l’espace afin de prendre de bonnes résolutions venues du cœur.

Lwanga Ambella, Psycho-Somatothérapeute

Centre de Bien-être http://www.lwanga.fr